28 février 2013

tomorrow will be...

Fin des vacances... Et merde.

482890_10151552425744427_2049578612_n

 

Et le premier qui dit que j'ai dormi, il sort... Non, ici ca a bossé. Ici, ca a extrapolé.

SAMEDI 30 MARS

De retour de Rouen, avec dans ma poche, comme promis sur mon planning, la styliste pour le personnage principal de Manon !

 

 

VENDREDI 1ER MARS

Vendredi fucking Vendredi de répétition. Désormais, quelque part sur le port autonome se trouve marquée à la craie "XVIIIeme et +" sur une porte. Et aujourd'hui, j'y ai vu des doublures s'amuser, des doublures créer, des doublures débattre.

 

Inspiration

 

Alors : les discussions ont commencé, et certains soutiennent tant le projet que la séance photo est désormais couplée à un autre projet artistique. Une autre dimension. Une autre ampleur. Alors ici ca bouillonne et ca n'arrête plus. Nous avons obtenus les bâtiments qui nous faisaient rêver. Une nouvelle styliste se prépare à n'en pas douter à rejoindre l'équipe. Nous avons gagné un nouveau projet vraiment très excitant, qui nous fera tous nous rencontrer. 

Sans titre

Ps : devinez, sur le schéma suivant, quel jour fut annoncé le nouveau projet ? Les plus petites lignes du mois de fevrier représentant néanmoins une dizaines de visiteurs minimum par jour, la plus grande culmine à 117 visiteurs...

Posté par regardsurlehavre à 19:19 - Permalien [#]

11 février 2013

J'ai pas dormi : et c'est la merde dans ma tête.

NvPr

 

C'est au retour du vernissage des jeunes talents de l'Université que je me disais que cela faisait bien longtemps que je n'avais pas donné de signe de vie. Et c'est triste, parce que si vous n'en avez pas, ca ne veut pas dire que les petits mondes qui m'entourent ne s'emballent pas à une vitesse prodigieuse...

Bon, cessons de parler de ma petite retraite anticipée, et parlons nouveautés (mais pas que...)

Toujours au Havre, toujours du Patrimoine, mais pas en destruction. Du passé classé, plus proche du XVIIIeme et en état ! Différents lieux (que je vous cache encore) qui prendront vie au travers d'un trio de mannequins (et sa cour de figurants) pour réinterpréter ces lieux. Et ces costumes... issus des doigts magiques de stylistes ! 

Une exposition ? Une publication ? Peut importe pour le moment, je suis surtout fier de vous présenter le couple charger de transmettre mes quelques pages griffonnées à la pellicule : Myriam et Corentin. Et vu mon écriture pourrie et mes croquis approximatifs, il va y avoir du challenge ! 

Alors, si ce soir un journaliste fort irrévérencieux (oui je tairais ton nom vil Stéphane) me parlait de mon visage en "tranchées de fatigue" (faut vraiment que je vire cette barbe, et demande pour la Saint Valentin un pack d'UVs...), il y a bien une raison. Et quand je rencontre des humanités aussi riches et surprenantes que ces jeunes mannequins, et des talents de décorateurs et de stylismes aussi prenants, il ne me reste plus qu'à refaire du café, et regarder les heures de la nuit défiler...

C'est pas pour tout de suite, mais c'est pas pour rien.


Wait & see...

Crédit photo : une belle photo de notre passionnante Myriam via un bon coup de talent

Influences : Florence + The Machine en bouquinant un bon Kristian Schuller, ou cette belle séance de Roy Ritchie.

Posté par regardsurlehavre à 20:03 - Permalien [#]